Sparnatrail - CR Simon Puissant ( 3h45 pour les 32 km)

  • Par tibi055
  • Le 15/11/2013
  • Commentaires (1)

p1020081.jpg

Une belle délégation des aventuriers trailers de Chimay en terres vaseuses de la Marne le week-end dernier...
Yves pour le 57, Greg, Tib, José (lire Rosé) l'espagnol, le Bep (l'homme dont on connait mieux le chien), Mika et Simon pour le 32 ont pris leur quartier au "Comfort Suite Hotel" d'Epernay samedi soir.


J'entends déjà les claviers d'Alice, Manon, Clément, Léonie, Anaïs et Delphine se crisper: "Hé nous alors? Qui nous sommes gelés des heures pour vous encourager dans le froid et la pluie battante!". En bon "reteneur" de leçon, je commencerai le présent compte-rendu par, encore une fois, vous remercier chaleureusement pour les petites attentions, les cris et le soutien!
 
Assez causé: une fois confortablement installés, les participants se rendent au Hall des sports pour retirer leur dossard. Là, nous comprenons que le terrain de la course sera "un peu" plus compliqué que les autres années car la pluie est tombée comme vache qui pisse. Ca ne nous fait pas peur puisque nous retrouvons notre ami Jean-Pol au bar Chimay pour s'envoyer une petite blanche. Nous y faisons la rencontre de deux "specimen". L'un peaufinant sa préparation pour le 57 à la Bleue et aux pétards (pour ceux que ça intéresse, nous avons le résultat du coco. On peut vous dire si ça marche ou pas). L'autre, nous offre ses carnets de voyage comme journaliste à VO² max et nous file quelques conseils pour les Templiers 2014. Ha oui, pas de souci majeur pour le retrait des dossards sauf pour José qui visiblement avait omis de cliquer sur confirmer... (PS: si un jour vous recevez un dossard dans une pochette plastique et que celle-ci contient 2 feuilles, l'une avec le n° et l'autre avec un fil de fer collé: c'est normal. Ne touchez à rien. Ne vous compliquez pas la vie, c'est une technique particulière "prêt à l'emploi").
 
S'en suis une Pasta party dans le chambre B203 accompagnée d'un petit côte du Rhône. Chacun rejoint sa chambre vers 21h30. Les plafonds vous diront à quelle heure les premiers et les derniers ont trouvé le sommeil...
 
Réveil matin 6h, on se réveille comme une fleur pour un petit-déj en chambre 003 chez Sim et le Bep (l'homme dont on connait mieux le chien).
7h, direction le hall sportif. 7h30 départ fictif vers the famous Avenue de Champagne pour un départ réel à 7h45. Le jour se lève à peine tant il fait gris et bruineux. Le moral, la confiance et la bonne humeur sont là. Les plus énervés tentent de se positionner à l'avant. Tib décide de m'accompagner pendant la course (encore merci!). Nous démarrons "coolosse".
Les 17ères bornes sont tranquilles. Le peloton déambule dans les vignes. Les sentiers sont gras mais "ça passe". Les couleurs d'automne sont sympas.
Petit à petit la pluie et le vent font leur apparition, tantôt clémente tantôt "haranante" mais on survit mieux que les spectateurs au bord du chemin.
Au 17ème: ravito complet. Le moral, la confiance et la bonne humeur sont toujours là.
 
A titre personnel, le reste du parcours m'apprend beaucoup de choses: l'existence de muscles qui m'étaient inconnus jusqu'ici, que je suis un connard et que j'aurais du mieux me préparer, qu'il est important d'avoir le soutien d'un camarade...
En bref, nous parcourons +/- 10 bornes dans une magnifique forêt de chênes mais dont les chemins ressemblaient plutôt à une étable à cochon. Les muscles et les articulations en prennent un coup. Les appuis sont difficiles et provoquent des crampes chez beaucoup d'entre nous.
 
Mais bon, il faut rester humble: le 1er court le 32 en 2h donc il serait trop facile de rejeter nos souffrances uniquement sur les conditions du parcours!
 
L'après-course quant à lui se passe comme prévu. Nous pique-niquons sur place en sirotant l'une ou l'autre délicieuse Chimay Blanche. L'après-midi sera plus ou moins longues en fonction des compositions de famille de chacun. Certains restent collés à leur chaise et refont la course sous toutes ses coutures... 
 
Encore bravo à tous. Au final, c'est un bon souvenir. Champagne!

Commentaires (1)

1. René08 (site web) 17/11/2013

Mais non lol tu n'es pas un connard, au moins ça t'as permis de te rendre compte de ce que c'est au niveau physique ! Je pense que je vais m'attaquer à cette course également :)
Merci pour ton témoignage.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×